Créé par l'AFSE en 2015, l'objectif de ce blog est de permettre aux économistes d'avoir des échanges autour des grands thèmes actuels. L’AFSE n’entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans les différentes notes : ces opinions doivent être considérées comme propres à leurs auteurs.

 

Mariona Segú - Professeure assistante à CY Cergy Paris Université

Lauréate du Prix de thèse d’économie 2021 de l’AFSE (conjointement avec Thomas Douenne), Mariona Segú présente dans ce billet les résultats de ses recherches menées sous la direction de Gabrielle Fack et Miren Lafourcade à l’Université de Paris Saclay (laboratoire RITM). Le chapitre présenté s’intéresse en particulier à l’impact de l’émergence des plateformes numériques de location telles qu’Airbnb sur le marché du logement à Barcelone. L'activité d'Airbnb implique, en moyenne, une augmentation des loyers de 1,9%, ainsi qu’une hausse des prix de vente réalisés et proposés de 5,2% pour les premiers et 3,7% pour les seconds. Dans les zones où l'activité d'Airbnb est la plus élevée, l'augmentation moyenne des loyers et des prix d'achat directement imputable à Airbnb est de 7 % pour les premiers et de 14 % pour les seconds. Enfin, l’augmentation des prix des logements et des loyers à la suite de l’arrivée d’Airbnb a pu entraîner le déplacement des populations locales.


Johannes Boehm - Professeur assistant au Département d’Economie de Sciences Po Paris.

Lauréat du Prix Edmond Malinvaud 2021 de l’AFSE, Johannes Boehm présente ses recherches consacrées aux conséquences des distorsions contractuelles (non-respect des contrats, difficultés à les faire exécuter) sur l’organisation et la productivité des entreprises. Les résultats soulignent qu’une réduction de ces distorsions au moyen d’une justice plus efficace engendre des gains considérables, à la fois pour les entreprises et pour les consommateurs.


Raphaël Lardeux - Economiste à l’INSEE et chercheur associé au CRED, Université de Paris 2 – Panthéon-Assas

Mention spéciale au Prix de thèse d’économie 2021 de l’AFSE, Raphaël Lardeux présente les résultats de ses recherches sur les comportements des agents face aux politiques publiques, menées sous la direction d’Etienne Lehmann à l’Université de Paris 2 – Panthéon Assas. Ces travaux soulignent en particulier la nécessité d’appréhender et d’anticiper les réactions complexes et hétérogènes des individus lors de la mise en place des politiques fiscales et sociales.


Thomas Douenne - Professeur assistant à l’Université d’Amsterdam

Lauréat du Prix de thèse d’économie 2021 de l’AFSE (conjointement avec Mariona Segu), Thomas Douenne présente les résultats de ses recherches sur les politiques environnementales, menées sous la direction de Katheline Schubert à Paris School of Economics. Ces travaux s’intéressent en particulier à la taxe carbone : pourquoi cette dernière, si largement défendue par les économistes, ne trouve-t-elle pas grâce auprès des citoyens ? Thomas Douenne montre que l’écart entre les recommandations des économistes et l’opinion des citoyens tient à la fois aux effets redistributifs de cette taxe, longtemps sous-estimés par les premiers, et à un certain nombre de croyances pessimistes des seconds concernant ses effets.


Claude Meidinger - Professeur émérite de sciences économiques, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Cette note livre quelques réflexions sur le statut de la Banque Centrale Européenne (BCE) et son indépendance au moment où, entre Quantitative Easing et « biais vert » dans les programmes d’achat d’actifs des banques centrales, la clarté du mandat de la BCE pourrait être remise en cause.


Thomas Barnay - Professeur à l’Université Paris-Est Créteil, Vice-Président
en charge des relations scientifiques et internationales du Collège des
Economistes de la Santé , Anne-Laure Samson - Professeure à l’Université de Lille, membre du Conseil d’Administration du Collège des Economistes de la Santé , Bruno Ventelou - Directeur de recherche à Aix-Marseille Université (CNRS & AMSE)

Thomas Barnay, Anne-Laure Samson et Bruno Ventelou présentent dans cette note l’ouvrage collectif du Collège des Economistes de la Santé intitulé « le système de santé français aujourd’hui : enjeux et défis ». Réunissant une trentaine de contributeurs, l’ouvrage aborde les principaux défis auxquels fait face le système de santé français, et formule plusieurs recommandations de réformes, également évoquées dans la dernière partie de la note.


Jérôme Gautié - Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Jérôme Gautié présente dans cette note son ouvrage « Le salaire minimum et l’emploi », qui a reçu le Prix du livre 2021 de l’AFSE dans la catégorie « Poche »


Pierre Veltz - Ingénieur et sociologue

Pierre Veltz présente dans cette note son ouvrage « L’économie désirable. Sortir du monde thermo-fossile », qui a reçu le Prix du livre 2021 de l’AFSE dans la catégorie « Essai ».


Philippe Aghion - Professeur au Collège de France et à la London School of Economics , Céline Antonin - Economiste à l’OFCE , Simon Bunel - Economiste à la Banque de France et doctorant à Paris School of Economics

Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel présentent dans cette note leur ouvrage « Le pouvoir de la destruction créatrice », qui a reçu le Prix du livre 2021 de l’AFSE dans la catégorie « Essai ».


Benoît Le Maux - Maître de conférences HDR à l’Université de Rennes 1, chercheur au CREM , Sonia Paty - Professeure à l’Université de Lyon 2

Benoit Le Maux et Sonia Paty présentent dans cette note leur ouvrage « Economie publique locale », qui a reçu le Prix du livre 2021 de l’AFSE dans la catégorie « Manuel ».