Créé par l'AFSE en 2015, l'objectif de ce blog est de permettre aux économistes d'avoir des échanges autour des grands thèmes actuels. L’AFSE n’entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans les différentes notes : ces opinions doivent être considérées comme propres à leurs auteurs.

 

Houssein Guimbard , Sébastien Jean - Directeur du CEPII

15 pays d’Asie de l’Est viennent de signer le plus grand accord commercial au monde. Il n’est pas ambitieux et ne bouleversera pas la réalité du commerce mondial, mais il cimente l’intégration commerciale de la zone et met les États-Unis au défi des ambitions qu’ils y affichent. Cet article a été publié le 19 novembre 2020 par The Conversation (lire l’article original), et le 20 novembre 2020 sur le blog du CEPII.


Valérie Mignon - Professeur des Universités à l'Université Paris Nanterre et Présidente de l'AFSE

La nuit du 28 octobre 2020 a-t-elle sonné – en catimini – le glas du Conseil National des Universités (CNU), c’est-à-dire de cette instance nationale essentielle qui, par ses missions, garantit un traitement national, équitable, impartial et collégial des différentes dimensions de la carrière des enseignants-chercheurs ?


Mikaël Cozic - Professeur de Philosophie à l’Université Jean Moulin Lyon 3

Éminent collègue dans les domaines de la théorie de la décision et de la philosophie économique, Philippe Mongin, directeur de recherche au CNRS et professeur à HEC, s’est éteint le 5 août dernier. Après l’hommage d’Annie Cot publié le 12 octobre dernier, Mikaël Cozic, qui fut l’un des coauteurs récents de Philippe Mongin, revient à son tour sur le parcours et l’œuvre de ce dernier.


Annie L. Cot - Professeur de sciences économiques à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Éminent collègue dans les domaines de la théorie de la décision et de la philosophie économique, Philippe Mongin, directeur de recherche au CNRS et professeur à HEC, s’est éteint le 5 août dernier. 


« Le marchand de Venise » de Shakespeare est une une plongée extraordinaire dans le monde financier de l’âge préclassique en Europe. Elle peut servir de bonne introduction à un cours d’initiation à la finance, en montrant en particulier que la cette dernière est beaucoup plus que le simple calcul des intérêts composés ou du prix des options. Elle plonge dans les affaires de la cité.


Annie L. Cot - Professeur de sciences économiques à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La pandémie bouscule les économistes. Sauront-ils nous aider à appréhender l’incertitude de notre avenir collectif ? Annie Cot, historienne de la pensée économique, rappelle que la prétention à prévoir ce que sera notre avenir collectif fait, depuis trois siècles, l’objet de vifs débats.


Tomáš Jagelka - Chercheur post-doctoral à l’Université de Bonn, associé au Center for the Economics of Human Development à l’Université de Chicago

Lauréat du Prix de thèse d’économie 2020 de l’AFSE (conjointement avec Laura Khoury), Tomáš Jagelka présente ses travaux d’abord menés à l’École Polytechnique - CREST sous la direction de Christian Belzil, actuellement poursuivis à l’Université de Bonn avec Thomas Dohmen, ainsi qu’à l’Université de Chicago en collaboration avec James Heckman. Ces recherches sont consacrées à la conception et à l’application de méthodes destinées à mieux estimer les préférences des individus concernant le risque et le présent, puis à les relier à des traits psychologiques fondamentaux. 


Laura Khoury - Chercheuse post-doctorale, Centre for Experimental Research on Fairness, Inequality and Rationality (FAIR) - Norwegian School of Economics (NHH)

Lauréate du Prix de thèse d’économie 2020 de l’AFSE (conjointement avec Tomáš Jagelka), Laura Khoury présente les résultats de ses recherches sur les systèmes d’assurance-chômage, menées sous la direction de Luc Behagel. Réalisés en collaboration avec l’Unédic, ces travaux s’intéressent en particulier à l’impact des caractéristiques de l’assurance-chômage sur les comportements de sortie de l’emploi, la structure des contrats et la qualité de l’emploi.


Claude Diebolt - Directeur de Recherche au CNRS à l’Université de Strasbourg

Le 24 juin 2020 nous célébrons le 182ème anniversaire de la naissance de Gustav Schmoller (24 juin 1838/27 juin 1917).

Force est de constater, qu’aujourd’hui encore, Schmoller inspire le respect et ceci même si une génération entière d’économistes s’est battue, après la Première Guerre mondiale, pour se détacher de la pensée de ce père fondateur.


Pourquoi voudrait-on, autour de la notion de « juste prix », entraîner le bon lecteur du Blog de l’AFSE dans les arcanes de la théologie médiévale ? Eh bien, parce que le débat qui a eu lieu à l’époque féodale et préclassique apparaît pour qui s’intéresse à la finance d’une modernité étonnante. Il enrichit à coup sûr nos discussions sur ce qu’est le fonctionnement d’une économie de marché dans sa capacité à fixer les prix. Voyons la chose.