Créé par l'AFSE en 2015, l'objectif de ce blog est de permettre aux économistes d'avoir des échanges autour des grands thèmes actuels. L’AFSE n’entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions émises dans les différentes notes : ces opinions doivent être considérées comme propres à leurs auteurs.

 

Luc Arrondel - Économiste, directeur de recherche au CNRS, membre associé, Paris School of Economics – École d'économie de Paris , Richard Duhautois - Economiste et chercheur au CNAM

Au moment où débute la Coupe du Monde de football au Qatar, Luc Arrondel et Richard Duhautois font le constat que le football est rentré dans une ère d’hypermodernité caractérisée par un creusement des inégalités économiques entre clubs et entre ligues, mais aussi entre footballeurs ; par l’arrivée de nouveaux profils d’investisseurs ; par une stratégie de mondialisation des grands clubs et des ligues qui leur assure des revenus commerciaux de plus en plus conséquents ; et enfin, par une multiplication des diffuseurs qui modifie les modes de consommation du football.


Agnès Benassy-Quere - Professeur d’économie Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Chef économiste à la Direction Générale du Trésor

Agnès Bénassy-Quéré et Cyprien Batut seront au Jéco le 16 et le 17 novembre 2022. Agnès participera aux tables rondes « Quelles règles budgétaires en Europe ? » et « L’état jusqu’où ? » à la Bourse du Travail le 16 Novembre tandis que Cyprien Batut participera à l’un des échanges Jéco étudiants le 17 novembre de 12h30 à 14h.


Davi Meaille - Elève à l’Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay et stagiaire au Centre d’Etudes Prospectives et d’Informations Internationales (CEPII) , Erica Perego - Economiste au CEPII

Seconde partie de la note de Davi Meaille et Erica Perego analysant l’impact des sanctions financières prises à l’encontre de la Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine. Les sanctions en général, et les sanctions financières en particulier, ne sont pas nouvelles en Russie. Cette seconde partie étudie les mécanismes par lesquels les sanctions financières affectent l’économie russe, et les potentielles réponses et alternatives à disposition de la Russie pour y faire face.


Jean-Paul Fitoussi

 

      (né le 19 août 1942 à La Goulette (Tunisie), décédé le 15 avril 2022 à Paris)

par Xavier Ragot


Davi Meaille - Elève à l’Ecole Normale Supérieure de Paris-Saclay et stagiaire au Centre d’Etudes Prospectives et d’Informations Internationales (CEPII) , Erica Perego - Economiste au CEPII

Dans cette note de blog en deux parties, Davi Meaille et Erica Perego analysent l’impact des sanctions financières prises à l’encontre de la Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine. Les sanctions en général, et les sanctions financières en particulier, ne sont pas nouvelles en Russie. Quels sont les mécanismes par lesquels les sanctions financières affectent l'économie russe ? Cette première partie dresse l’état des lieux des sanctions affectant la Russie et de ses réactions immédiates.


Alain Trannoy - Directeur d'étude à l'EHESS

Ce billet a également été publié dans le cadre des Nocturnes 2022 des JECO.


André Schmitt - BETA et Université de Strasbourg , Sandrine Spaeter - BETA et Université de Strasbourg

Dans la dernière note de blog AFSE, André Schmitt et Sandrine Spaeter reviennent sur la problématique des pertes d’exploitation dues à la pandémie du COVID-19. Ces dernières ont fortement déstabilisé les entreprises, en partie en raison d’absence de prise en charge assurantielle de ces pertes. Le caractère systémique du risque impose une extension des capacités de couverture à travers la titrisation : des obligations Pertes d’Exploitation dues à une Pandémie (obligations PEP) adaptées contribueraient à compléter efficacement l’offre globale de couverture de ce risque.


Claude Diebolt - Directeur de Recherche au CNRS à l’Université de Strasbourg , Ralph Hippe

Diebolt Claude et Ralph Hippe : Human Capital and Regional Development in Europe.


La crise multidimensionnelle engendrée par la pandémie de Covid-19 a souligné une fois de plus le rôle stratégique de la statistique publique dans la conception et la mise en œuvre de politiques publiques efficaces. Elle a explicité les atouts et les avancées du service statistique public, mais elle a aussi mis l’accent sur les lacunes, les difficultés et les évolutions nécessaires ou souhaitables. Ce texte propose une réflexion inspirée par les échanges qui ont eu lieu à l’occasion l’Assemblée plénière du Cnis du 27 janvier 2021, qui a notamment abordé ces questions.


Emmanuelle Auriol - Professeur d'économie, Toulouse School of Economics, Université Toulouse 1 Capitole

     Dans leur nouveau livre “Regulating Public Services -- Bridging the gap between theory and practice” paru chez Cambridge University Press, Emmanuelle Auriol, Claude Crampes et Antonio Estache rassemblent de manière rigoureuse et pédagogique les connaissances académiques en matière de réglementation des secteurs non concurrentiels qui constituent une part essentielle de nos économies.