Note de synthèse sur la campagne 2015 de recrutement des Pr en section 05

Thème du billet: 

L’année 2015 a été marquée par une modification majeure dans les modalités de recrutement des Professeurs. En effet, dans les disciplines juridiques, politiques, économiques et de gestion (section 1 à 6 du CNU), les MCF peuvent désormais être recrutés au titre d’un concours d’établissement prévu à l’article 46.1 du décret n°84-431 du 6 juin 1984 (cf. décret n°2014-997 du  2 septembre 2014). Cette voie de recrutement complète ainsi celles déjà existantes et prévues aux articles 46.3 (voie dite « longue » ou « normale ») et 46.4 (professionnels et directeurs de recherche sous certaines conditions,  professeurs étrangers ou ayant exercé un certain nombre d’années à l’étranger, MCF IUF…) du décret précité.

L’objet de cette courte note n’est pas de discuter le bien fondé de ce nouvel article 46.1, mais plutôt d’effectuer un premier bilan des types de recrutement effectués par les Universités à l’issue du changement de décret.

Pour la rentrée universitaire 2016, 59 postes de professeurs en économie ont été mis au concours dont :

-4 au titre de l’article 46.3

-4 au titre de l’article 46.4

-42 au titre de l’article 46.1

-9 au titre de l’article 51

Les résultats de ce concours sont indiqués dans le tableau suivant et discutés plus loin.

Types de postes mis au concours

Nombre de postes mis au concours

 

Résultats

46.1

42

40 postes pourvus, 2 non pourvus

46.3

4

4 postes pourvus

46.4

4

3 postes pourvus

51

9

7 postes pourvus, 2 non pourvus (dont l’un est mis au fil de l’au en septembre 2015)

 

Sur les 59 postes mis au concours, 39 ont été pourvus par des MCF (4 au titre du 46.3 et 35 au titre du 46.1) soit un taux de 66%.

Article 46.3 (voie longue ou normale)

Ces postes sont réservés aux MCF qualifiés par le CNU ayant effectué 10 années dans l’enseignement supérieur et titulaires d’une HDR.

Les 4 postes mis au concours cette année ont tous été pourvus, avec dans tous les cas un recrutement local. Précisons également que les MCF recrutés ont été qualifiés au titre de l’article 46.1. Aucune femme n’a été recrutée…

Article 46.4

Peuvent candidater sur ce type de postes les professeurs ayant exercé à l’étranger, les « professionnels » et/ou chercheurs des administrations publiques titulaires d’une HDR, les MCF bénéficiant du statut IUF.

4 postes ont été mis au concours en 2015 sous cet article. Trois ont été pourvus par des enseignants déjà en poste dans les universités concernées en tant que professeurs associés. Un poste n’a pas été pourvu. Sur les trois postes pourvus, deux l’ont été par des hommes et un par une femme.

Article 51

Ces postes sont offerts à la mutation des Professeurs, mais aussi au recrutement et détachement des chercheurs. 9 postes ont été publiés au titre de l’article 51. On peut supposer que le faible nombre de ce type de postes en comparaison des années précédentes est lié à la modification du décret. En effet, plutôt que de mettre les postes vacants à la mutation, certaines universités ont préféré les offrir au titre du 46.1. Cette solution permet aux maîtres de conférences qualifiés par le CNU de candidater, sans interdire les mutations des professeurs déjà en poste.

Sur ces 9 postes, on observe que :

-2  postes n’ont pas été pourvus

-4 postes ont été pourvus à la mutation

-3 postes ont été pourvus par recrutement externe

Sur les 7 postes pourvus on ne compte qu’une seule femme[1].

Article 46.1

Il s’agit de la grande nouveauté dans le recrutement des professeurs.  Elle concerne les MCF qualifiés par le CNU qui peuvent désormais candidater sur les postes de Professeur. Pour l’inauguration de cet article 46.1, en 2015, 120 MCF[2] ont obtenu leur qualification et 42 postes ont été mis au concours. 

On observe que sur les 120 qualifiés, 35 MCF ont obtenu un poste de professeur (soit près de 30 %). 13 parmi eux sont des femmes (soit 37 % des nouveaux professeurs). 

On observe également que sur  les 35 promus PR, 21 MCF ont bénéficié d’un recrutement local (c’est-à-dire dans l’université où ils étaient en fonction) soit un taux de  60 %.

Qu’en est-il  des postes  46.1 « restants » ?  5 ont été pourvus à la mutation[3]  ou au recrutement, 2 postes n’ont pas été pourvus.

Au titre de l’article 46.1 

nombre

dont femmes

Postes pourvus  par des MCF

35

13

Postes pourvus par des Professeurs

5

5

Postes non pourvus

2

 

Total

42

18

 

 

 

[1] Sauf erreur, il s’agissait d’un recrutement au fil de l’eau en janvier 2015.

[2] Information obtenue sur le site de Pluralisme et Qualité.

[3] Précisons que les Professeurs en poste pouvaient également candidater sur les 46.1