Le blog de bellone

Les métamorphoses de la concurrence internationale

Professeure de Sciences Economiques, Université Côte d’Azur, GREDEG et OFCE Sciences Po, mardi 7 novembre 2017

La mondialisation a pris un tournant inédit depuis les années 1990 du fait de l’intensification massive du phénomène de fragmentation internationale des processus de production. Cette dernière pourrait remettre en cause l’idée-même que l’ouverture internationale induit systématiquement un gain net pour tous les pays. L’expérience de divers pays émergents au 19ème et au 20ème siècle souligne que, lorsque la mondialisation est nourrie par une baisse fortement asymétrique des coûts de transport des marchandises et des coûts de transferts d’information et des connaissances, il peut survenir conjointement une dynamique globale de divergence et des trajectoires isolées de miracle économique. La mondialisation à l’œuvre depuis les années 1990 s’appuie essentiellement sur la réduction des coûts de transfert du savoir-faire et des connaissances, et induit de ce fait une re-dispersion des activités industrielles vers les pays à bas salaires. Se pose alors pour les pays développés, qui voient la rente d’agglomération dont ils bénéficiant jusqu’alors s’éroder inexorablement, la délicate question des politiques publiques adéquates.

S'abonner à RSS - Le blog de bellone